L’ACIDOSE

De quoi parle-t-on réellement ?

Notre organisme (qui rappelons le : est fait de 71% d’eau Ă  30 ans) se rĂ©gule en permanence.
Il gère nos « humeurs » qui sont les fluides liquides ; sang, lymphe, liquide intra et extra cellulaire) ainsi que nos mauvaises surcharges (toxiques et toxines).

L’Ă©quilibre qu’il opère s’appelle l’homĂ©ostasie

L’excès d’aciditĂ© dans l’organisme affecte les tissus (les muscles par exemple). Cela peut se traduire comme une inflammation chronique.

« L’aciditĂ© est certes le plus nuisible des Ă©tats des humeurs » Hippocrate

Les urines, l’expiration et la sueur sont des moyens normaux pour Ă©liminer les toxines, les dĂ©chets etc mais quand il y a trop de surcharges Ă  « extĂ©rioriser », le corps les exprime par des Ă©ruptions cutanĂ©es (eczĂ©ma sec, prurit) ou/et des inflammations (angine, conjonctivite).
Petit Ă  petit, notre force vitale faiblit et les dĂ©chets se dĂ©posent sous forme de calculs (reins par exemple), d’arthrite (articulation), touchent les nerfs (zonas, nĂ©vrites…) et sclĂ©rosent les tissus.

Boire du jus d’orange au petit dĂ©jeuner, acidifie d’autant plus le terrain. On pense parfois bien faire et pourtant…

Une solution ?

Dans la naturopathie, on va toujours chercher le bon sens et amĂ©liorer l’hygiène de vie quotidienne.
Ainsi, nous allons modérer les apports acides et acidifiants.

  • Ă©monctoire peau : hammam, sauna, bain chaud, exercices
  • Ă©monctoire rein : eau pure (rĂ©sidus secs infĂ©rieurs Ă  80mg/L), douche Ă©cossaise, cure de tisane diurĂ©tique (bouleau, reine-des-près, frĂŞne, pissenlit, cassis…)
  • Ă©monctoire hĂ©pato-biliaire : jus (radis noir, artichaut, desmodium…), tisane (curcuma, boldo, aubier du tilleul…), une bouillotte chaude sur le foie après le repas ou au coucher)
  • gĂ©rer son stress : – un sommeil plus rĂ©parateur avec des mĂ©thodes de relaxation (massage californien, sophrologie, spa…)
    – intensifier son oxygĂ©nation avec des sorties en plein air, des exercices de respiration comme la cohĂ©rence cardiaque
    – l’exercice physique ne serais-ce que 20 minutes par jour.
  • une alimentation riche en minĂ©raux, vitamines, oligoĂ©lĂ©ments, enzymes, antioxydants avec des jus de lĂ©gumes crus, des jus lacto-fermentĂ©s, jus d’herbe de blĂ©, jus d’herbe d’orge, algues marines, eau de mer, olĂ©agineux, banane, pomme de terre, patate douce…
  • A Ă©viter : les apports en sucres, les produits sucrĂ©s, les viandes rouges

N’oublions pas, le juste Ă©quilibre est la meilleure voie Ă  prendre. L’Ă©quilibre acido-basique nous permet d’ĂŞtre acteur de notre santĂ© !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *